fbpx

Exemple cahier des charges e-commerce

Depuis plus de 10 ans, notre agence e-commerce a éprouvé toutes les problématiques des e-commerçants. Nous avons démarré avec des solutions open source (aujourd’hui pour certaines obsolètes) comme Joomla Virtuemart, Oscommerce, les premières versions de Magento ou de Prestashop…

Aujourd’hui Woocommere, Magento 2, Prestashop 1.7 ou plus récemment encore Odoo e-commerce sont les solutions open source leaders du e-commerce.

Dans la plupart des projets, nous ne recevons pas de vrai cahier des charges. Souvent un bref mail, un brief succinct ou bien un cahier des charges mais mal organisé où de nombreuses zones grises demeurent. Grâce à notre expérience, dès l’avant vente, nous savons si le projet e-commerce est viable. Que nos clients fassent 10 000 € HT / mois ou plus d’1 million € HT /mois, la recette est souvent la même, l’investissement est proportionnel.

Plutôt qu’un excel de 300 lignes ou un document de 80 pages, construisez un brief comme ci-dessous. Vous préparerez mieux votre projet e-commerce et les échanges avec votre futur prestataire seront plus constructifs.

Prenez le temps de lire ce qui suit ci-dessous, vous gagnerez peut-être des heures, des jours voire des semaines sur votre projet e-commerce. 

Votre projet e-commerce

 

Marque ou revendeur

Être une marque ou un revendeur est très différent dans un projet e-commerce. L’univers graphique, l’ergonomie, la communication, la rassurance et les objectifs webmarketing seront différents. Vous devez le préciser.

B2B, B2C ou les 2

Est-ce que votre catalogue produit se destine à des particuliers, des professionnels ou les 2 ? Dans le cas du B2B, le process est souvent différent du B2C. Inscription en ligne, compte en attente de validation, validation avec attribution d’un groupe client avec tarifs spécifiques, modes de paiement et transporteurs spécifiques. Ce process est à préciser. C’est d’autant plus important si vous vendez aux particuliers, aux pros et que vous avez un outil de gestion connecté.

Communication

De nombreux sites e-commerce réussissent sans communication. On entend par communication un travail sur la marque (ADN, territoire, charte graphique, etc.). Si vous êtes revendeur ce n’est pas toujours important. On connait même des sites revendeurs dont le webdesign est peu flatteur mais le positionnement de l’offre fait qu’ils réussissent très bien. Si vous êtes une marque, un travail sur votre communication en amont du projet e-commerce est recommandé car il aura un impact sur le taux de transformation. Parlez-en à votre agence de communication. Si vous n’en connaissez pas, nous pouvons recommander une agence de communication indépendante.

Outil de gestion / omnicanal

Avez-vous ou aurez-vous un outil de gestion ? Sage, EBP, Windev, Odoo, Ciel, des fichiers excels… Est-ce qu’il y aura des données à importer, d’autres à exporter ? Il s’agit souvent du point le plus sensible d’un dossier e-commerce car cela impacte l’organisation de l’entreprise.

Catalogue produit

Décrivez votre catalogue produit en précisant le nombre de références (que vous ayez 100 ou 50 000 références ce n’est pas la même gestion) et les caractéristiques : nom, image, référence, poids, caractéristiques, attributs (variantes, couleurs), etc.

Vos concurrents

Que vous soyez une marque ou un revendeur, le positionnement tarifaire par rapport à vos concurrents est très important, surtout sur internet. A prestation équivalente, vos produits ne peuvent pas être beaucoup plus chers que vos concurrents. Dans l’idéal, vous devez vous aligner ou mieux être légèrement moins cher. Si vous êtes plus cher c’est que vous devez avoir un avantage concurrentiel. C’est parfois difficile à entendre mais lorsque vous déploierez votre stratégie webmarketing, si vos prix sont plus élevés que vos concurrents, vous n’aurez pas à chercher longtemps pourquoi vous ne vendez pas. Dans votre cahier des charges, il est donc bon de donner la liste de vos concurrents, qu’ils soient locaux ou nationaux, plus petits ou plus grands que vous.

L’international

Dans beaucoup de briefs ou cahier des charges, il est question de l’international. Or dans la grande majorité des cas, cette demande n’aboutit pas. Pourquoi ? Vous allez déjà fournir un effort considérable en ressources humaines sur la version française. Pensez qu’il faut alors le multiplier pour chacun des langues : traduction du site et du catalogue, choix du ou des transporteurs, douane, conditions générales de ventes propres à chaque pays, stratégie webmarketing et budgets webmarketing sont autant de tâches à multiplier pour chaque pays où vous souhaitez vendre.

Nous pouvons vous accompagner dans le déploiement de votre e-commerce à l’international (nous l’avons déjà fait), mais si et seulement si cela est spécifié dans votre cahier des charges car c’est un investissement à prendre en compte.

Transports & modes de paiement

Transport : nous recommandons de proposer la livraison en point relais, la livraison standard et la livraison express. A vous de voir avec qui vous souhaitez / pouvez travailler, les prestataires sont nombreux. Toutefois, c’est un point à anticiper assez tôt car ce sont des contrats à négocier et signer. Il est toujours préférable d’indiquer dès le cahier des charges avec qui vous allez travailler afin que nous puissions chercher quels modules de transport seront à installer et à configurer.

Modes de paiement : il faut ouvrir un terminal de paiement électronique virtuel (TPE virtuel). Vous pouvez soliciter votre banque et/ou une banque concurrente. Les banques ont des solutions différentes donc la banque sélectionnée est à préciser car le module sera à installer et configurer en conséquence. Un mode de paiement alternatif comme PayPal, Stripe ou PayPlug est aussi conseillé.

Fonctionnalités spécifiques

Globalement, toutes les solutions e-commerce open source proposent la même chose : gestion du catalogue, des stocks, des clients, des commandes, des règles promotions, métas SEO, statistiques basiques… Il suffit de vous rendre sur le site de l’éditeur de la solution pour tester une démo en ligne et vous en rendre compte.

Il existe parfois des demandes de fonctionnalités spécifiques comme un moteur de recherche avancée, une solution d’avis en ligne, la mise en place d’un programme fidélité, avoir un tableau de statistiques avancés, gérer l’envoi ou les inscriptions à une newsletter, un module de personnalisation, un module de devis, un lookbook… Pour répondre à votre demande, nous pouvons opter pour l’installation d’un module ou bien proposer un développement spécifique.

Notre conseil : ne listez que des fonctionnalités spécifiques indispensables à votre projet. Chaque fonctionnalité spécifique est un temps d’étude, un coût supplémentaire et parfois, elle n’est pas ou peu utilisée. Sachez que les solutions open sources sont évolutives et que des fonctionnalités spécifiques peuvent être ajoutées après la livraison du projet e-commerce, pendant la vie du site.

Juridique

Souvent oublié, un projet e-commerce passe aussi par la case juridique. Si ce n’est pas déjà fait, faites-vous accompagner par un juriste spécialisé dans les nouvelles technologies, et si possible, qui connait le domaine e-commerce pour rédiger vos conditions générales de ventes sur-mesure, vos mentions légales et les préconisations quant au RGPD. C’est un budget à ajouter à celui de votre site internet.

 

Stratégie webmarketing

Comment allez vous rentabiliser votre investissement e-commerce ? Si vous prévoyez la création ou la refonte d’un e-commerce sans stratégie webmarketing c’est que vous êtes déjà un incontournable. Sinon, vous devez provisionner un budget webmarketing. De nombreux leviers existent dont ceux ci-dessous. Seuls des experts en webmarketing sauront vous conseiller sur quand et comment actionner les leviers ci-dessous.

Référencement naturel

C’est la base de tout site internet : le référencement naturel. Toutefois, pour un site e-commerce le référencement naturel est très spécifique : gestion du big menu, maillage entre catégories et produits, micro-données sur les pages produits, indexation des images, contenu dupliqué ou générique…

En e-commerce la gestion des Ads est très rigoureuse car le coût d’acquisition dépend de votre marge par marque, par produit, etc. Il faut donc mettre en place une stratégie d’enchères très précise qui pourra évoluer selon le volume et le CPA voulu. Google Ads est la plateforme leader mais ne délaissez pas pour autant Bing Ads qui offre un CPA très intéressant sur certains secteurs d’activité.

Social Ads

Les publicités sur les réseaux sociaux sont intéressantes si vous êtes une marque ou bien si vous êtes revendeur de certains produits avec des temps forts à l’année. Vous devrez là aussi établir un calendrier, un budget de publications et définir les objectifs (fans, engagement, ROI…) pour créer des campagnes ciblées sur les réseaux sociaux.

Places de marché, comparateurs de prix

Tout comme les Google Ads et Bings Ads, les places de marché et comparateurs sont des canaux d’acquisition rentables s’ils sont maîtrisés. Il est important d’avoir un bon flux produit, de maîtriser ses prix, sa marge, et d’être réactif dans la gestion des commandes (surtout sur Amazon…).

Influenceurs

Vous voulez augmenter la notoriété de vos produits et / ou de votre marque ? La relation influenceurs (ou marketing d’influence) est un levier qui se développe depuis quelques années et qui se professionnalise. Il est important d’avoir un CRM d’influenceurs à jour, de connaitre l’historique du compte, sa typologie, etc.

 

Budgets

A la fin de votre cahier des charges, donnez votre budget pour la création ou la refonte de votre site e-commerce, il n’y a rien à cacher. Il y a des projets simples, d’autres plus complexes. Comptez plusieurs mois de travail pour un projet sérieux.

Si vous le pouvez, communiquez également votre budget webmarketing annuel. Vous serez alors guidé.e vers les leviers qui apporteront le meilleur ROI selon vos objectifs (coût d’acquisition, délai, etc.).

 

Sous traiter la rédaction d’un cahier des charges

 

Si vous ne vous sentez pas de rédiger votre cahier des charges malgré tous les conseils ci-dessous, ou que celui-ci est bien plus complexe (de nombreuses demandes spécifiques, développement d’interfaces, connexion avec ERP, etc.), nous vous recommandons de contacter une société spécialisée dans la rédaction de cahier des charges. Si votre projet est sérieux cela sera un bon investissement pour mettre en concurrence et comparer les réponses des prestataires.

Nous ne faisons pas de rédaction de cahier des charges mais nous pouvons recommander une entreprise indépendante.