Comment bien utiliser la vidéo dans sa stratégie social média ?


Rédigé le , par Pierre Lorcy dans : Social media

Periscope, Snapchat ou YouTube ? En direct ou en différé ? Nous vous guidons dans l’utilisation professionnelle des plates-formes vidéos !

On dit qu’une image vaut mieux qu’un long discours. Alors dans ce cas, que vaut une vidéo ? Utiliser les réseaux sociaux est devenu incontournable pour les marques en 2016 pour se faire connaître ou entretenir leur image de marque. Quelles sont les différentes plates-formes vidéo et comment les optimiser dans votre stratégie de social média ?

YouTube, le maître de la vidéo

Logo de YouTube

Depuis sa création en 2005 par 3 anciens employés de PayPal (Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim), l’hébergeur de vidéo s’est rapidement fait remarquer par Google. Rachetée un an et demi plus tard, en 2006, par la firme de Mountain View, YouTube a réussi à s’imposer sur le marché de la vidéo. À tel point que c’est actuellement la 1re plate-forme de streaming vidéo au monde.

YouTube en chiffres clés

YouTube est aujourd’hui le 2e réseau social comptant le plus grand nombre d’utilisateurs actifs en France. Chaque mois, plus de 24 millions de visiteurs se connectent sur YouTube ! Facebook restant le numéro 1 avec ses 31 millions d’utilisateurs actifs.*

YouTube est aussi et surtout le 2e moteur de recherche le plus utilisé après Google. Si YouTube a un coeur de cible relativement jeune, allant de 15 à 25 ans, le site internet touche plus de personnes âgées de 18 à 34 ans que n’importe quelle chaîne de télévision aux USA ! Mais le site ne sert pas simplement à regarder des vidéos de chats ou à écouter de la musique. Il est avant tout un outil intéressant à utiliser pour certaines marques.

Un site de partage gratuit

La plate-forme permet de créer gratuitement et facilement une chaîne au nom de sa marque. La publication des vidéos se fait rapidement et le site offre la possibilité de créer des playlists à conseiller à ses abonnés.

Reste à la marque de produire du contenu riche afin d’attirer les internautes, les inciter à s’abonner à sa chaîne et à partager les vidéos. Si l’utilisateur s’abonne à la chaîne de la marque, il sera au courant lors de la prochaine publication d’une vidéo.

Capture d'écran partage

La qualité avant tout

Pour attirer les internautes, la marque doit être capable de produire du contenu de qualité et mettre en place un bon storytelling. C’est-à-dire créer des histoires autour d’une entreprise ou d’une marque, afin d’améliorer sa communication et créer une émotion forte avec le consommateur.

Il faut cependant savoir respecter un certain rythme de publication. La régularité est très importante sur YouTube, au risque de perdre l’intérêt de ses abonnés. C’est à l’entreprise de publier régulièrement des vidéos en respectant sa ligne éditoriale prédéfinie :

  • présentation de la marque ou de l’un de ses services,
  • vidéos commerciales,
  • test d’un produit,
  • tutoriel d’utilisation d’un produit,
  • etc.

Des exemples de réussites

Plusieurs grandes marques ont bien compris le rôle de la plate-forme et s’en servent pour créer une image forte auprès des consommateurs. C’est le cas notamment de la marque de boisson fruitée Oasis, qui réalise régulièrement de vrais courts-métrages publicitaires de manière drôle et ludique :

YouTube est adapté pour tous types de marques capables de se mettre en scène visuellement et de jouer la carte du storytelling. La marque de chaussures Sarenza réalisé une parodie de la série “Bref.” surprenant ainsi ses abonnés :

Vine en 6 secondes chrono

Logo Vine

Développée par Twitter en 2013, Vine est une application mobile au principe très simple : créer et entretenir une communauté par la création et la diffusion de vidéos de 6 secondes maximum. L’utilisateur a ensuite la possibilité de la partager sur Twitter.

Comment utiliser Vine ?

N’importe qui peut visionner des vidéos sans nécessairement être inscrit sur Vine. L’entreprise peut coller le lien sur ses propres comptes Twitter et Facebook. Les utilisateurs sont majoritairement issus de la génération Z puisqu’ils ont entre 18 et 20 ans. Reste aux marques de véhiculer des messages décalés et amusants pour attirer les consommateurs de ce type de vidéos.

Vine est une application qui permet de créer du contenu rapidement et simplement, sans avoir à développer d’importants moyens de production comme pour des vidéos sur YouTube par exemple.

La contrainte des 6 secondes oblige les marques à être concises. Cette limite contraint à partager de très courts extraits sélectionnés avec soin par la marque : coulisses de l’entreprise, élaboration des produits, teasing d’une nouveauté, etc. Le but étant de proposer du contenu de qualité tout en faisant un focus marketing de l’entreprise ou du produit.

Les marques en parlent le mieux

Des marques comme Dunkin Donuts ou Wolkswagen proposent des vidéos amusantes, réalisées en stop-motion, pour économiser de précieuses secondes et faire un maximum de plans :

Le live vu par Periscope

Logo Periscope

Créée par Twitter en 2015, Periscope est une application permettant aux entreprises de diffuser ce qu’elles filment en live pour partager le stream avec tous les utilisateurs de l’application. Le principe est d’échanger en direct autour d’un événement particulier pour susciter l’intérêt des jeunes utilisateurs de l’application (en moyenne entre 15 et 25 ans).

Pour utiliser au mieux l’application, il faut avoir des histoires à partager dans l’instant. Une marque peut parler des événements à venir, faire profiter ses abonnés d’un concert, des interviews, etc.

Présentation des fonctionnalités de Periscope

La marque peut interagir directement avec ses abonnés, répondre à leurs questions… Periscope étant une plate-forme collaborative, lors de la diffusion du direct, les utilisateurs peuvent laisser des commentaires ou envoyer des cœurs pour signifier leur intérêt.

L’application permet de connaître en temps réel le nombre de personnes suivant le live. Plus une vidéo est visionnée, plus le live est mis en avant par Périscope. La marque peut ensuite analyser le trafic généré pour comprendre comment toucher davantage sa cible et améliorer les prochains live !

Capture d'écran de Periscope

Le cas HootSuite

Pour donner un exemple de live d’entreprise réussi, l’outil de gestion de réseaux sociaux HootSuite a réalisé différents lives où les internautes suivaient les voyages des employés à travers le monde !

Facebook Live a lui aussi droit à son direct

Logo Facebook live

C’est début 2016 que le réseau social au milliard d’utilisateurs a lancé sa fonction live. Après le tour de force de Twitter avec son application Periscope, Facebook surfe donc lui aussi sur le live pour ne pas se laisser distancer.

Le leader des réseaux sociaux

Tous les utilisateurs inscrits sur le réseau peuvent streamer ou visionner une vidéo en live où qu’ils soient.

Le live stream de Facebook peut susciter un fort taux d’engagement auprès des fans. Les utilisateurs peuvent exprimer leur ressenti avec les smileys “réactions”. Les commentaires sont toujours activés et les partages également. Ces points permettent aux entreprises de connaître les avis des abonnés.

Les marques et le Live

Le magazine “Elle” a par exemple effectué un live en mars 2016 pour la présentation d’un défilé de mode. A la fin du live, le défilé a récolté plus de 1 200 réactions, 128 partages et plus de 200 commentaires !

Live Elle

A la fin de chaque live, Facebook invite les marques à planifier les prochains directs de la page. Les fans ayant raté de live stream peuvent donc être informés au préalable des prochains directs. Un site a même été créé afin de connaître tous les prochains Facebook Live.

Snapchat et ses vidéos de 10 secondes

Logo Snapchat

Si Snapchat est connue pour être une plate-forme de partage photos, l’application aux 5 millions d’utilisateurs en France, ouvre la porte au partage de vidéos.

Il est désormais possible de produire des vidéos de 10 secondes maximum, qui sont ensuite partagées dans la “story” (le fil d’actualité) pendant 24 h et pour tous les utilisateurs abonnés au compte de la marque.

Pas besoin de faire de la publicité

En attendant que la publicité soit possible pour toutes les entreprises sur l’application jaune, le pouvoir est aux utilisateurs. Ce sont eux qui choisissent de suivre la marque, créant un fort taux d’engagement de leur part. C’est ensuite à l’entreprise de proposer du contenu de qualité, drôle et attractif pour attirer les utilisateurs à ajouter l’entreprise dans ses contacts Snapchat.

La marque doit donc proposer des contenus de qualité pour toucher les 15 – 25 ans afin de fidéliser ses abonnés. C’est ensuite à la marque d’adapter son ton en fonction de son image de marque.

Le côté “envers du décor” et “coulisses” fonctionne bien auprès des utilisateurs de l’application au petit fantôme comme l’a montré la marque de chaussures Faguo. Elle met régulièrement des stories sur Snapchat pour montrer les coulisses des prochains shootings photos, la préparation des collections, chanter la Marseillaise lors de la coupe d’Europe de Football, etc.

Business to Web vous accompagne

Intéragir avec votre communauté en vidéo sur vos réseaux sociaux vous intéresse ? Business to Web vous accompagne et vous conseille dans la mise en place de votre stratégie social média.

Après analyse de vos besoins, nous réfléchissons ensemble aux réseaux sociaux les plus adaptés pour votre entreprise et votre marque. Nos connaissances renforcées par une expérience de longue date en matière d’animation de réseaux sociaux permettront la réussite de votre positionnement e-reputation.

*Source

Google Partners i'm feeling lucky

L'agence Business to web invitée dans les locaux de Google

Publicité sur Facebook

Offre emploi community management & rédaction web H / F à Nantes [POURVU]

Rédigé le 22 juin 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Vous avez un projet ?


Création ou refonte de site internet, stratégie de visibilité web ?

Contactez-nous 09 67 06 67 56