Internet sauvera le commerce de proximité

Rédigé le , par Alexandre Filluzeau dans : Web-to-store

Le web-to-store sauvera de nombreux commerces de proximité. Pourtant 54 % n’envisagent pas de créer un site internet. Quels sont les freins ?

Dans notre métier, nous sommes amenés à rencontrer de nombreux secteurs d’activités. Si la plupart du temps, il est acquis qu’un site internet est indispensable pour la pérennité d’une entreprise, quelques irréductibles commencent juste à changer d’avis : les commerces de proximité.

Internet tue les commerces de proximité ? Préjugé !

Les commerces de proximité, ce sont les boutiques que vous trouverez principalement dans les centres-villes : librairie, magasin électroménager, multimédia, habillement, chaussures, bijouterie, bricolage, etc. Ceux-ci doivent de plus en plus lutter pour ne pas fermer et déserter les centres-villes suite au développement des centres commerciaux, mais aussi selon eux… d’internet !

etude-mappy-bva-1

Illustration prise de l’étude réalisée par BVA pour Mappy. Lien vers cette étude au pied de l’article.

Depuis des années de nombreux commerces de proximité voient d’un très mauvais œil internet, le donnant pour responsable de la baisse de trafic en magasin. Car oui, internet c’est souvent selon eux : des prix cassés, pas de conseils, un mauvais SAV, la possibilité d’acheter 7j/7, 24h/24, et bien d’autres maux.

Être dans le parcours d’achat

Pourtant, et peut-être grâce au développement des smartphones et tablettes, les habitudes des consommateurs ont bien changé. Le client a un parcours d’achat bien plus complexe qu’avant puisqu’il peut consulter l’offre depuis son ordinateur, puis en magasin, puis sur son smartphone. Le plus important lors d’une décision d’achat, c’est d’être dans le parcours ; et ça, de plus en plus de commerçants l’ont compris.

etude-mappy-bva

Illustration prise de l’étude réalisée par BVA pour Mappy. Lien vers cette étude au pied de l’article.

Depuis maintenant quelques années, les grandes enseignes digitalisent leur points de vente. Il est maintenant possible de consulter l’offre du produit sur internet, puis soit de le réserver pour le retirer en magasin (click and collect), ou bien de se déplacer en magasin sans réserver (web-to-store) ou encore de consulter l’intégralité de l’offre d’un magasin grâce à une borne tactile mise à disposition en magasin. Des enseignes comme Darty, Boulanger, la Fnac, Promod, La Halle aux Chaussures ou encore Renault l’ont bien compris. Il y a même des e-commerçants qui ouvrent des boutiques physiques à l’image de Materiel.net ou LDLC.

Si ces grandes enseignes ont les capacités financières et humaines pour mener ces évolutions à bien, le constat est bien différent chez les TPE et notamment, les commerces de proximité. Ils ont besoin d’accompagnement aussi bien humain que technique ou financier pour mettre en place une solution de web-to-store. Les avantages sont nombreux : renseigner sur les horaires, l’adresse, mettre à disposition l’offre 7j/7 24h/24 et au final générer un nouveau trafic en magasin.

Web-to-store, de nombreux freins pour le commerce de proximité

Quels sont les principaux freins ? C’est très simple :

  • la technique : création d’un site internet avec click and collect, liaison avec le SI du magasin, synchronisation des nouvelles commandes et des nouveaux clients ;
  • la logistique : gestion des stocks, préparation des commandes, hotline ;
  • l’humain : adaptation au changement des équipes, besoin de formation ;
  • le budget : tout ça, ça coûte de l’argent et c’est un investissement.

Les freins sont évidents mais qui peut / doit accompagner le commerce de proximité ? Les mairies ? Les départements ? Les régions ? L’état ? Les banques ?

site-internet-commerce-de-proximité

Selon une étude de décembre 2014 de Mappy, 54 % des commerçants n’envisagent pas la création d’un site internet.

Une partie de la solution se trouve donc chez le chef d’entreprise qui devra porter un regard critique sur son propre métier. À lui de prendre à bras le corps ce sujet, pour la survie de son entreprise.

Je vous invite à lire l’excellente étude réalisée par BVA et publiée par Mappy en décembre 2014 sur le sujet du web-to-store : Baromètre 2014 Mappy_BVA – Étude Web-to-Store. Autre étude réalisée par le cabinet sur le même sujet : Baromètre Mappy_BVA – Infographie commerçants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Vous avez un projet ?


Création ou refonte de site internet, stratégie de visibilité web ?

Contactez-nous 09 67 06 67 56