L’UX devient un critère SEO majeur

Rédigé le , par Administrateur dans : Actualités, SEO / SEA

Annoncé par Google depuis plusieurs mois, avec la mise à jour « Google Page Experience », de nouveaux critères sont à prendre en compte pour le référencement des sites internet : temps de chargement, signaux web essentiels, ergonomie mobile… Google intègre désormais la qualité de l’expérience utilisateur (UX) pour classer les pages dans les résultats de recherche.

ux critere majeur seo
© picjumbo.com sur Pexels

Qu’est-ce que la Google Page Experience ?

La Google Page Experience est un nouvel algorithme basé sur 3 indicateurs de performance appelés Signaux Web essentiels ou Core web vitals :

  • FID (First input delay),
  • CLS (Cumulative layout shift),
  • LCP (Largest contentful paint).

Cet algorithme permet à Google d’analyser le comportement d’un internaute sur les différentes pages d’un site et donc de comprendre quel est son expérience utilisateur.

L’objectif final est de détecter les défauts de navigation qui viendraient mettre à mal l’expérience utilisateur. La tendance est donnée pour 2021 !

Une bonne expérience sur une page permet aux visiteurs d’être plus engagés. Une mauvaise expérience peut empêcher une personne de trouver les informations utiles sur une page.

Google

Concrètement, pour garantir une bonne UX, une page web doit désormais :

  • répondre aux interactions dans les meilleurs délais possibles (ce que mesure le FID qui doit rester inférieur à 100 ms) ;
  • être visuellement stable (avec un score CLS inférieur à 0,1) ;
  • afficher rapidement le contenu pertinent (avec un LCP qui intervient dans les 2,5 secondes après le début du chargement de la page).
google page experience impacts positionnement
© Myriam Jessier sur Unsplash

Quels impacts sur le positionnement des sites ?

Avec cette nouvelle mise à jour, Google a choisi de valoriser l’expérience utilisateur et de finalement privilégier les sites web les plus performants pour gagner la confiance des utilisateurs.

En parallèle, le moteur de recherche a également annoncé que la qualité du contenu restera le facteur le plus important. Désormais, avec la mise à jour Google Page Experience, la qualité d’une page internet doit respecter les facteurs suivants :

  • un contenu de qualité sans plagiat (vive la rédaction web !) ;
  • des liens internes et externes à votre site web (netlinking &backlinks) ;
  • un socle technique propre et performant (balisage, robots.txt, sitemap, redirections…) ;
  • un temps de chargement optimisé (aussi bien pour les pages, les images, que les animations et vidéos) ;
  • être mobile first ou avoir une bonne ergonomie mobile, à savoir disposer au minimum d’un site responsive ;
  • l’absence d’éléments intrusifs tels que des pop-ups ;
  • une connexion sécurisée en https ;
  • les 3 signaux web essentiels : LCP (performance), FID (interactivité), CLS (stabilité).

Depuis début septembre et la fin du déploiement de la mise à jour, on peut observer des changements significatifs sur le positionnement de certaines pages.

Un impact qui peut s’avérer négatif si vous n’avez pas pris en compte les nouveaux critères à respecter, mais également favorable pour les pages web dont l’expérience utilisateur est jugée positive.

Conclusion

Il faudra toutefois attendre le recul de quelques mois pour pondérer l’importance de la mise à jour.

N’oubliez pas pour finir que l’indexation de votre site web est le premier critère pour un bon référencement. D’ailleurs, plus le crawl de votre site sera performant, plus l’indexation des url sera bonne !

offre emploi social media manager

Offre d'emploi social media manager H/F en CDI

MAJ RGPD : les nouvelles règles de gestion des cookies

Rédigé le 27 septembre 2021

Vous avez un projet ?


Création ou refonte de site internet, stratégie de visibilité web ?

Contactez-nous 09 67 06 67 56